Jouons la carte de la fraternité

Publié le 5 juin 2014 par Ligue08

Le principe 

Né il y a plus d’une dizaine d’années à la suite d’une initiative de la Ligue de l’enseignement en Rhône-Alpes, l’opération “Jouons la carte de la fraternité” est menée aujourd’hui, à l’échelle nationale, y compris dans les DOM-TOM. A cette occasion, près de 200 000 enfants et jeunes adressent chaque année un message de fraternité à des inconnus dans leur département.

Ce message rédigé sur une carte postale reproduisant une création photographique d’un artiste contemporain, ajoute à la portée universelle des images, une dimension plus personnelle. Ce projet simple, poétique et politique est à la croisée de nos actions d’éducation artistique et culturelle et d’éducation à l’égalité dans la diversité. Cette opération permet à la fois de s’initier au débat et à la confrontation d’idées, de forger les outils de lecture de l’image et de vivre l’expérience d’une écriture personnelle. Or explorer la création artistique dans sa force de représentation symbolique du monde et d’interpellation est essentiel à notre époque pour nourrir notre approche sensible des questions de société.

Parce que « Faire société » reste un des enjeux primordiaux de notre pays fragilisé, marqué par les injustices, les discriminations, la peur du lendemain, le doute et le repli sur soi, démontrer avec fierté chaque jour la richesse de la diversité culturelle est un défi à relever. Et c’est aux enseignants et aux éducateurs impliqués auprès des fédérations départementales et des unions régionales de la Ligue de l’enseignement, que nous devons année après année la réussite de « Jouons la carte de la Fraternité ». Cette campagne s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre d’une politique culturelle de la Ligue de l’enseignement redéfinie dont l’une des quatre priorités est celle de « la reconnaissance réciproque des cultures en égale dignité, et de leur diversité, sur la base du respect des droits humains ».

Mode d’emploi

L’opération « Jouons la carte de la fraternité » consiste en une idée simple, celle de la bouteille à la mer : le 21 mars de chaque année, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, des enfants et des adolescents sont invités à envoyer des cartes postales à des anonymes tirés au hasard dans l’annuaire du département. Chacune de ces cartes est une photographie portant un message de fraternité réalisé dans le cadre d’ateliers d’écriture. À leur tour, les destinataires sont invités à répondre à l’aide d’un coupon détachable, envoyé à la Ligue de l’enseignement du département qui les fait suivre aux enfants et jeunes expéditeurs, autrement dit à la Ligue de l’enseignement du département. Ainsi, chaque année, des dizaines de milliers de cartes postales (160 000 en 2010) sont envoyées à des inconnus à travers la France et une relation inédite est créée, fondée sur l’échange et la sensibilité.

La réussite de l’opération repose sur l’engagement d’enseignants et d’éducateurs qui souhaitent aborder avec leurs élèves ou les groupes de jeunes qu’ils encadrent les questions de fraternité, de solidarité, et d’éducation à l’égalité dans la diversité. Les cartes postales sont adressées gratuitement par la Ligue de l’enseignement du département, sur simple demande. Elles sont accompagnées d’un dossier pédagogique, qui a pour vocation d’aider à la mise en œuvre de l’opération. – Télécharger le bon de commande des cartes.

Les objectifs

  • Engager, avec les jeunes, une réflexion sur la diversité, le racisme, les discriminations et les représentations que l’on s’en fait. La rédaction d’un texte personnel et son expédition à un vrai destinataire sont des actes qui signifient un début d’engagement et qui peuvent déclencher une authentique prise de conscience, contribuant à l’apprentissage des valeurs de la fraternité : égalité, solidarité, justice, respect…
  • Sensibiliser les jeunes à la lecture de l’image et à l’écriture, par le biais d’ateliers de pratique artistique : les aider d’une part à décrypter des messages portés par des images toujours plus nombreuses dans la société contemporaine; d’autre part à développer leur esprit critique et leur imaginaire en confrontant leurs idées, leurs opinions et leurs émotions, matière première d’un message écrit, construit et adressé.
  • Toucher le destinataire par le message envoyé qui, au-delà de l’originalité de la relation qu’il provoque, vise à susciter un intérêt pour le sujet abordé; amener le destinataire à répondre en donner son avis sous la forme qui lui convient. Le simple fait que le message reçu provoque une réponse est en soi un élément positif… Les photographies choisies veulent sensibiliser les jeunes et leurs destinataires à la diversité de notre société, mais aussi pousser chacun à s’interroger sur ses préjugés, sur les représentations qu’il porte en lui à propos de l’immigration, de la jeunesse, des préjugés, de la famille, des relations entre générations…

6 étapes clés pour répondre aux objectifs

  • Découvrir les photographies et s’exprimer à leur propos
  • Jouer avec les mots
  • Rechercher des destinataires
  • Écrire (au brouillon)
  • Mettre au propre (sur la carte)
  • Envoyer les cartes

Le dossier pédagogique est en ligne sur le site de la Ligue de l’enseignement nationale :

http://www.laligue.org/jouons-la-carte-de-la-fraternite-2017/

Partager cette page :

Qui sommes-nous ? Rejoindre la ligue Nous contacter Espace privé