Sur le terrain !

Retrouvez les témoignages de nos volontaires en Service Civique !

Sofiane à gauche et Cyprien à droite

Sous un beau soleil d’hiver, nous sommes allés à la rencontre de deux jeunes volontaires service civique opérant leur mission sur l’Athletic Club de Nouzonville.  Sofiane et Cyprien, tous deux en BTS, co-animent les entrainements du Club avec des entraineurs et surtout participent activement à l’organisation des nombreux évènements que le Club organise.

Un club dynamique et des jeunes motivés !
En dehors des entraînements que Sofiane et Cyprien co-animent avec les entraîneurs du club, l’association du Ahtletic club de Nouzonville leur propose également des événements à foison qu’ils doivent organiser.
Le 3 février dernier, le club accueillait les ¼ de finale du championnat de cross country et il va s’en dire que le public et les athlètes ont été très satisfait de l’organisation de celle-ci. Les ¼ de finale d’un championnat sont généralement un événement sportif d’une grande ampleur, mais nos jeunes volontaires ont su se rendre utiles et même « indispensables » selon la Présidente du Club, Naima OUANNOUGHI. Sofiane et Cyprien ont appris à prendre des initiatives et ont appliqué ce principe avant, pendant et après le championnat au plus grand bonheur de Mme Ouannoughi. Le 9 février, l’Athletic Club de Nouzonville a également organisé différentes compétitions pour les jeunes (Babyathlé et Kidathlé) qui comptait pas moins de 105 enfants (tous âgés entre 3 et 15 ans) en pleine période de vacances scolaires.
Parmi ces événements, le club organise en plus des cross sur différentes locations, Haute-rivières, Vrigne-au-bois ou encore la Warenne pendant lesquels les volontaires service civique interviennent dans l’échauffement des enfants.
Pour Sofiane, cette mission lui aura permis de découvrir de nouvelles facettes de l’apprentissage de l’athlétisme mais également ce qu’est le rôle d’un membre associatif. “Se mettre au service d’une association a été très enrichissant” nous a-t-il confié.
Pour ce qui est de Cyprien, son Service civique l’aura aidé à améliorer ses compétences au sens organisationnel, et il a appris à s’adapter à un milieu professionnel : “J’ai pris des initiatives en anticipant de nombreux facteurs lors de nos événements. J’ai aussi assisté à des réunions et du coup je sais à quoi ça ressemble maintenant”.
Sofiane s’est découvert une nouvelle passion et veut continuer à travailler avec les jeunes, tandis que Cyprien vise une licence professionnelle ou générale ou encore le concours de l’armée.

Toujours sous un soleil radiant, nous nous sommes rendus au SAAME de Dricourt pour rencontrer Marine 21 ans.


Les Services d’Accueil et d’Accompagnement Médico-Educatifs Thérèse et Charles FORTIER (SAAME), établissement des Sylvains reçoit, sur proposition de la Maison départementale des Personnes Handicapées, des enfants, des adolescents et adultes qui requièrent à la fois un enseignement spécialisé, des soins et un environnement éducatif adapté à leurs besoins individuels.

Une volontaire ambitieuse et déterminée.
Marine accueille les enfants tous les matins et intervient sur le groupe des “plus calmes”. Elle est médiatrice des relations et communications entre les parents des élèves et le personnel éducatif mais est aussi animatrice ! Elle accompagne les instituteurs dans l’aide aux élèves en difficultés dans les ateliers sensoriels, relaxation ou encore bricolage et organise des sorties scolaires. Marine fait aussi preuve d’initiative en proposant des activités pour les enfants et organise en ce moment une activité sur le thème de la science à base de découverte d’expériences.
Face aux différents handicaps, elle accompagne les enfants dans leurs exercices de motricité. “J’analyse un peu les enfants. En fait, il faut être très attentif avec eux et surtout à l’écoute” avance-t-elle. Le parcours de Marine reflète une grande ambition de poursuivre dans la carrière d’éducatrice.
Après un BTS santé sociale, et une première année d’éducatrice technique spécialisée, elle passe le concours d’éducatrice à la protection judiciaire de la jeunesse. Précisons également le fait qu’en parallèle, Marine est gendarme réserviste !